Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]

Publié le par Audinette

J'ai eu mon premier appareil photo à 20 ans, c'était un argentique, et depuis lors, je fais des albums photos. Il y a les albums chronologiques, et il y a aussi les albums par thème (mariage, voyages, enfants...).
Quand j'ai troqué l'argentique pour le numérique, je n'ai pas non plus gardé mes photos sur des disques durs. J'ai continué à les faire imprimer pour en faire des albums.
Et puis, il y a quelques années, j'ai découvert le livre photo. Depuis, les albums ont laissé la place et je mets tout en livre.
Comme vous le savez, j'ai soufflé mes 40 bougies récemment et j'ai donc réalisé un livre photos myPix dédié à mon weekend d'anniversaire... Retrouvez mon interview sur leur blog.

Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]

Il faut télécharger le logiciel de mise en page sur le PC et ensuite, on se met au travail. Le mieux c'est de faire un tri des photos et de se créer un répertoire spécial : ainsi, vous y accéder directement, c'est très pratique.
Vous avez la possibilité de vous faire aider, avec l'assistant, ou de tout faire vous même.

Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]

Moi, je fais tout toute seule parce que j'aime ça ! De toute façon, même quand on choisit de faire soi-même, le catalogue de mise en pages, d'arrière-plans, de clipart, de police... est si large que finalement y-a plus qu'à faire le bon choix !
La barre d'outil du haut vous permet de personnaliser tout ou presque. Rien n'est figé.

Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]

Quand on a choisi le nombre de photos par page et comment les disposer, on peut mettre un arrière plan : il y a un très large choix de couleur, de texture ou d'images. Tout dépend du rendu que vous souhaitez. 

Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]
Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]

Comme c'était pour un test et que c'est la première fois que je disposais d'autant de cliparts, j'en ai mis un peu partout ! On peut même en télécharger des supplémentaires, comme ici pour les fleurs. Bien sûr, encore une fois, il y a des thèmes qui se prêtent à plein de fantaisie, d'autres où il vaut mieux rester sobre.

Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]

On peut aussi ajouter des cadres autour des photos. Je n'ai utilisé cette fonction que sur la double page qui illustrait le film réalisé par mes amis ("Un dîner presque râté") car je voulais montrer que ces photos étaient issus de capture vidéo. J'ai pu choisir des couleurs d'arrière plan en harmonie avec le thème de l'émission :-)

Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]

J'ai choisi le format carré XL (30*30) et du papier brillant. C'est super classe ! Je suis ravie du résultat final.
 

Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]
Un beau livre photo pour un super weekend [concours inside]

Et vous, vous en faites des livres photos ? Si non, alors je vous conseille de vous y mettre, quelle joie de les feuilleter ensuite pour se remémorer de bons souvenirs !
Je vous propose de gagner un bon d'une valeur de 40 euros à valoir pour la réalisation d'un livre photo. Pour cela, il faut :

  • me mettre un commentaire sous cet article pour me dire quel thème et quel format vous choisiriez
  • liker ma page FB (si ce n'est déjà fait)

Je vous laisse jusqu'au 31 août.

Publié dans Petits mots...

Voir les commentaires

Top pâte aux pêches

Publié le par Audinette

J'ai trouvé cette recette dans le dernier Elle à Table. Je ne connaissais pas cette dénomination "top pâte" : en fait, on procède un peu comme un crumble sauf qu'on ne fait pas un appareil à crumble, même si l'effet est quand même sablé. Quand on croque sur la partie supérieure de la pâte, on a l'impression de croquer dans un palet breton. La pâte en contact avec les fruits a la saveur d'un gâteau au fruit classique. Enfin, on arrive aux fruits, qui ont cuit comme à l'étouffée sous la pâte.
Ainsi, on a trois textures différentes en une seule bouchée. C'est très sympa !

Pour un beau gâteau de 6/8 personnes :

  • 6 à 8 pêches
  • 220g de farine fluide
  • 125g de sucre
  • 1 sachet de levure chimique
  • 1 pincée de sel
  • 160g de beurre froid
  • 1 gros oeuf
  • 50g de crème fraîche

Peler les pêches après les avoir plongées quelques secondes dans de l'eau bouillante puis de l'eau froide.
Les couper en gros dés et les placer dans un moule à manqué beurré et fariné.
Dans un robot, mélanger tous les autres ingrédients en utilisant si possible la fonction pulse (mélange par à-coups).
Déposer la pâte sur les fruits.
Enfourner 40 minutes à 180°.

Je vous souhaite un excellent dimanche depuis Angers où je passe le weekend.

Je vous souhaite un excellent dimanche depuis Angers où je passe le weekend.

Publié dans Dessert

Voir les commentaires

Gâteau au yaourt salé aux lardons et feta

Publié le par Audinette

Gâteau au yaourt salé aux lardons et feta

Lorsque j'ai vu cette recette de Philo passer sur Facebook, elle m'a parlé tout de suite.
Elle indiquait une recette pour 6 petits cakes alors j'ai tout de suite doublé les proportions. Pour finir, j'ai rempli mon empreintes de 12 mini cakes ainsi que deux petits moules à cake (ceux de Gault & Fremont que j'adore).

Je vous mets les ingrédients de la recette originale :

  • 1 yaourt nature (conserver le pot vide qui sert de mesureur)

  • 3 oeufs

  • 3 pots de farine tamisée

  • 0,5 pot d'huile d'olive

  • 100g de feta

  • 200g de lardons (ou d'émincés fumés)

  • 1 sachet de levure chimique

  • 1 cac bombée de basilic haché

  • sel & poivre

Fouetter les oeufs puis ajouter le yaourt. Mélanger.
Incorporer la farine et la levure sans faire de grumeaux.
Puis ajouter l'huile.
Enfin, incorporer le basilic.

Dans une poêle, dégraisser les lardons.
Attendre qu'ils refroidissent un peu avant de les incorporer à la pâte.
Enfin, ajouter la feta, préalablement coupée en petits dés.

La pâte est prête, vous pouvez garnir des empreintes à mini cakes ou à petits cakes ou même un grand moule à cake, au choix. Vous ajusterez le temps de cuisson en conséquence.

Enfourner 20 minutes à 180° pour des mini cakes, et plutôt 25 pour les petits cakes.

Gâteau au yaourt salé aux lardons et feta

Publié dans Apéro

Voir les commentaires

Clafouti aux pommes et aux groseilles

Publié le par Audinette

Une recette toute simplette comme je les aime.
Des cerises, j'en aurai dans quelques années car nous avons planté un cerisier dans le jardin cette année. En attendant, on fait avec les groseilles du jardin et les pommes du commerce.

Pour un moule de 25cm de diamètre :

  • 200g de groseilles égrenées
  • 350g de pommes épluchées et coupées en dés
  • 60g de farine fluide
  • 125g de sucre en poudre
  • 3 œufs
  • 25cl de lait
  • 1 pincée de sel

Dans un cul de poule, mélanger la farine, le sucre et le sel.
Peu à peu, incorporer les œufs préalablement battus ainsi que le lait.
Placer les fruits dans un moule beurré et fariné puis verser la pâte par dessus.
Enfourner à 180° et faire cuire 45 minutes environ.

Se mange tiède ou froid !

Se mange tiède ou froid !

Publié dans Dessert

Voir les commentaires

Entremets praliné, chocolat et noisette

Publié le par Audinette

Entremets praliné, chocolat et noisette

Puisqu' aujourd'hui c'est fête, je vous propose un beau gâteau.
Je l'ai fait pour l'anniversaire du zhom, en m'inspirant fortement d'une recette d'Isabelle mais en simplifiant un max car je n'avais pas le temps de faire autant de couches et monsieur n'aime pas trop le citron.
J'avais multiplié les doses pour en faire deux car le lendemain, je devais apporter un dessert à la nuit du bad. Je ne suis pas satisfaite de la déco, réalisée à l'arrache, mais bon, l’entremets en lui-même a eu beaucoup de succès alors je publie !

Pour un cadre de 16,2 cm x 23,6 cm (le petit du flexipat Demarle) :

Biscuit cacao :

  • 2x 20gr de sucre
  • 2 œufs
  • 2 blanc d’œuf
  • 60g de poudre d’amandes
  • 10g de cacao amer
  • 30g de beurre
  • 40g de farine

Préchauffer le four à 180°.
Tamiser la poudre d’amandes, la farine et le cacao ensemble. Faire fondre le beurre.
Monter en neige les blanc d’oeuf avec 20gr de sucre.
Mettre les oeufs entiers dans un saladier avec le sucre restant et battre jusqu'à obtenir un mélange aérien et mousseux. Ajouter les blancs en neige, mélanger délicatement, incorporer ensuite doucement les poudres tamisées puis le beurre fondu refroidi.
Couler dans le flexipat (ou plâque à pâtisserie) et enfourner pour 15 minutes.
On n'utilisera que la moitié du biscuit (de la taille de petit cadre) donc on peu congeler l'autre partie.

Croustillant noisette :

  • 60g de noisettes
  • 100g de chocolat blanc
  • 45g de gavottes (au chocolat au lait)

Torréfier les noisettes à la poêle, les laisser refroidir puis concasser grossièrement au pilon.
Réduire les gavottes en poudres.
Faire fondre le chocolat au bain marie, ajouter les brisures de noisettes et de gavottes, bien mélanger et étaler sur le biscuit cacao refroidi.

Crémeux praliné :

  • 250g de crème liquide entière
  • 4 jaunes d’œufs
  • 100g de pate de praliné
  • 2 cac de sucre
  • 2 feuilles de gélatine

Faire ramollir la gélatine dans de l’eau très froide.
Porter à ébullition la crème avec la pate de praliné. Fouetter les jaunes avec le sucre et couler le mélange bouillant dessus sans cesser de mélanger, remettre sur le feu pour épaissir mais sans laisser bouillir. Ajouter la gélatine égouttée et lisser le tout au mixer plongeant. Couler dans le cadre et bloquer au congélateur.

Mousse chocolat :

  • 150g de chocolat pâtissier noir
  • 300g de crème fraîche liquide entière très froide (placée 10 minutes au congélateur)
  • 1,5 feuilles de gélatine.

Faire ramollir la gélatine dans un bol d'eau froide.
Faire fondre le chocolat au bain-marie.
Prélever 2 ou 3 cas de crème dans un bol et faire chauffer quelques secondes au micro-ondes. Quand la crème est chaude (mais pas bouillante), y incorporer la gélatine préalablement essorée. Remuer. Battre le reste de crème fraîche liquide au fouet jusqu'à obtention d'une mousse pas trop ferme. Incorporer 1/3 de crème fouettée dans le chocolat chaud fondu en mélangeant rapidement au fouet pour éviter la formation de paillettes de chocolat.
Puis verser le mélange crème/gélatine (la température du chocolat fondu ayant chuté grâce à l'ajout de la crème fouettée, vous n'aurez pas de choc thermique).
Incorporer ensuite le reste de la crème fouettée.

Entremets praliné, chocolat et noisette

Montage, en partant du fond du plat de service :

couche 1 : biscuit cacao retaillé d'1cm par rapport au bord du cadre
couche 2 : Croustillant noisettes retaillé
couche 3 :
Mousse choco recouvrant le tout et touchant les bords du cadre donc
couche 4 :
Crémeux praliné retaillé
couche 5 :
Mousse choco recouvrant le crémeux
couche 6 : glaçage (sur le dessus uniquement)

Glaçage :

  • 70g de sucre semoule
  • 40gr d'eau
  • 25g de sirop de glucose
  • 25g de cacao tamisé
  • 65g de crème
  • 2 feuilles de gélatine

Tremper la gélatine dans de l'eau froide.  Porter à ébullition une minute l'eau avec le sucre, le glucose et la crème. Ajouter le cacao tamisé, mélanger puis incorporer la gélatine égouttée lorsque le mélange est sous 50°, mélanger puis lisser au mixeur.
Laisser tiédir, il faut l’utiliser à ± 35°.
Verser sur l’entremet, toujours dans son cadre.
Retirer le cadre dés que le glaçage est pris puis garnir de noisettes caramélisées et de filets de caramel au beurre salé.

Entremets praliné, chocolat et noisette

Je vous ai sauvé une petite part pour vous montrer l'intérieur...

Entremets praliné, chocolat et noisette

Publié dans Dessert

Voir les commentaires

8 jours à New York - Day 4

Publié le par Audinette

Ce matin là, il fallait se lever tôt pour être dans le premier ascenseur en partance pour le 86ème étage de l'Empire State Building. Pas de petit dej, on prend le métro directement en sortant de l'hôtel.
A 7h40 nous entrons dans le hall de ce gratte-ciel célèbre, au 350 5th Avenue (entre 33th et 34th St.). Il y a une vingtaine de personnes devant nous. Cela ouvre à 8h. La queue se forme derrière nous. Le temps de monter les escalators, de passer les sas de sécurité, de faire la photo souvenir, de prendre les guides audio, les 30 minutes d'attente passent très vite. Quand on voit l'espace prévu pour attendre, j'imagine ce que cela peut être si tu viens à 10h! Franchement, encore une fois, comme pour Liberty Island et Ellis Island, je vous conseille de faire ça à la première heure.
A 8h15, nous sommes en haut, il fait beau mais un peu frisquet. Je me régale...

8 jours à New York - Day 4
8 jours à New York - Day 4

Nous quittons l'ESB à 9h, en lui disant "see you soon" car nous reviendrons le soir même : le ticket acheté avec le NYCity Pass permet de faire deux montées par jour, une le matin et une le soir.
Histoire de continuer à voir New-York du ciel, nous prenons le métro direction les piers de South Street où se trouvent les héliports. Nous négocions le tarif et pour 155$ nous aurons droit au grand tour d'hélicoptère, celui qui va du financial district jusqu'au Yankee Stadium. Là encore, c'est juste waouh !
 

8 jours à New York - Day 4
8 jours à New York - Day 4

On profite de se trouver à nouveau près du financial district pour aller voir le célèbre taureau de Wall Street, que nous avions râté. Il se situe dans Bowling Green, à l'intersection de Broadway et Morris Street et nous n'étions pas descendus si bas le premier jour car on visait le pont de Brooklyn.
Puis nous prenons le métro pour nous rapprocher de Greenwich Village, quartier dans lequel il fait bon se promener surtout par une belle journée.
On commence à avoir super faim, il est déjà presque midi donc nous cherchons un endroit pour déjeuner. Dans le guide Geo, ils vantent les hamburger du Corner Bistro. Nous nous y rendons donc, le resto se situe au 331 W 4th St. à l'angle de Jane St. Ambiance typique, grand comptoir en bois, coin repas à l'écart... Mais  pour finir, le hamburger est bon mais ça ne casse pas des briques. On a préféré celui du Shake Shack.

8 jours à New York - Day 4
8 jours à New York - Day 4

Ensuite, nous nous rendons à pied au Chelsea Market, 75 9th Ave., entre 15 et 16th St. Cette ancienne usine à biscuit a été réhabilitée avec brio (c'est ici que fut inventé le célèbre Oreo). C'est une vraie fourmilière, avec des comptoirs gastronomiques partout : des odeurs nous chatouillent les narines, on peut goûter à presque tout avant d'acheter : fruits de mer, cuisine italienne, cafés, cupcakes, cuisine thaï...

8 jours à New York - Day 4
8 jours à New York - Day 4

Nous y achetons notre dessert, de super glaces chez L'Arte del Gelato, que nous dégustons dehors, dans un petit parc juste à côté du marché. C'est ce que j'aime dans New York : il y a toujours un endroit où se poser, avec chaises et tables.

8 jours à New York - Day 4

Au même niveau, nous montons sur la high line pour une longue ballade jusqu'à la fin du parcours, au niveau de la 30th St. C'est une ancienne voie de chemin de fer aérienne, reconvertie en parc suspendu. C'est super agréable de s'y promener. On voit New-York différemment, il y a de nombreux bancs pour se poser au ver, ce qu'on n'hésite pas à faire. Une américaine nous prend en photo car elle nous trouve "so cute", les amoureux.

8 jours à New York - Day 4
8 jours à New York - Day 4

Il est un peu moins de 15h lorsque nous arrivons au bout de la High Line. On décide alors d'aller voir Grand Central Terminal. On y découvre la célèbre voûte et sa constellation, au dessus de l'immense salle des pas perdus. On aperçoit le kiosque central avec sa célèbre horloge à 4 faces qu'on a vue dans de nombreux films. On teste la Whispering gallery (galerie où un mot chuchoté, contre le mur, au bout de la galerie s'entend à l'autre bout).

8 jours à New York - Day 4

En sortant de Grand Central, on admire sa façade de style Beaux-Arts, avec sa célèbre horloge coiffée de Mercure (dieu du commerce) et encadrée d'Hercule et de Minerve. On remonte ensuite l'avenue pour avoir une jolie vue de l'immeuble voisin, le Chrysler Building. Je l'adore ! Je suis absolument tombée sous le charme de cet immeuble Art Deco. On aperçoit les gargouilles, en forme de tête d'aigle, et bien sûr les écailles métallique de sa pointe.
Nous rentrons nous reposer à l'hôtel car la journée est loin d'être terminée...

8 jours à New York - Day 4

Après une petite pause bien méritée, nous prenons le métro pour retourner au niveau de la 42th St : comme bon nombre de gens, nous restons là pendant 1h30, à attendre le coucher de soleil. C'est le soir du Manhattanhenge : cette année, les dates étaient les 28, 29 et 30 mai 2014. Deux fois par an (été/hiver) le soleil se couche pile poil dans l'alignement des rues Est/West de Manahattan et on peut donc voir le coucher de soleil entre les immeubles. Malheureusement je n'ai des photos que de la foule, qui au fur et à mesure du temps commence à bloquer la troisième voie, au grand désespoir des conducteurs de voitures qui ne comprenaient pas toujours ce que nous attendions tous. Un gros nuage a gâché la fête et nous n'avons rien vu. J'en ai profité pour reprendre des photos du Chrysler building à la tombée de la nuit :-)

8 jours à New York - Day 4

C'est pas grave, nous sommes restés dans le coin et on s'est fait un bon plat de pâtes chez Patsy's Pizzeria, 801 2nd Ave, entre 42 et 43th.
Il nous fallait reprendre des forces avant la dernière attraction de la journée.

8 jours à New York - Day 4

Après le dîner, donc, le métro et de nouveau direction la 34th St. pour retourner à l'Empire State Building. Il est 22h30, on attend 30 minutes à peine et hop on est là haut, au 80ème étage. Comme il y a un peu de queue pour monter au 86ème étage, on nous propose de monter les 6 derniers étages à pied. Allez, on n'est plus à ça près !
Enfin, nous découvrons NY de nuit, et c'est magique !

8 jours à New York - Day 4

Pour repartir, on zappe aussi la petite queue aux ascenseurs et on descend 6 étages à pied. Pas de queue au 80ème étage, nous sommes vite dans la rue. On regarde une dernière fois ce magnifique immeuble, et on rentre... mais pas en limo ! On l'aura rentabilisée notre carte de métro !

8 jours à New York - Day 4

Pour ceux qui auraient râté les premiers épisodes...

Pour le 5ème jour, je vous emmenerai à la plage... un de mes plus beaux souvenirs de New York.

Publié dans Ma petite vie...

Voir les commentaires

Macarons au réglisse

Publié le par Audinette

Pour tester mon colorant en poudre noir, j'ai fait des macarons au réglisse.
Je n'ai pas mis le colorant dans les poudres, comme je fais habituellement, je l'ai mis dans la préparation macaronnée puisque j'avais divisé mon appareil en deux et que l'autre partie a été colorée en violet pour les macarons au cassis. Mais je pense que c'est mieux de le mettre dans les poudres alors je vous indique la recette de cette façon. La quantité dépendra de la teinte voulue : je voulais du gris soutenu.

Pour 30 macarons environ :

  • 100g de blancs d’œuf (3)
  • 125g de sucre en poudre fin
  • 125g de sucre glace
  • 125g de poudre d'amande
  • 1 cac de colorant noir en poudre

Mixer et tamiser le sucre glace et la poudre d'amande. Ajouter le colorant.
Monter les blancs en neige en incorporant le sucre en 3 fois.
Continuer de battre jusqu'à ce que la meringue ait un aspect lisse et brillant.
Verser les poudres tamisées sur la meringue puis macaronner (mélanger à la spatule).
Il faut que l'appareil soit brillant, homogène et plutôt souple sans être trop liquide.
Vous devez voir des bulles se former, preuve que les blancs ont été incorporés avec délicatesse.
Poser du papier sulfurisé sur deux plaques de cuisson.

Verser l'appareil à macaron dans une poche à douille et à l'aide d'une douille lisse (non cannelée) former des macarons de 2.5cm de diamètre environ sur le papier sulfurisé.

Laisser croûter 20 à 30 minutes.
Préchauffer le four à 145°.
Enfourner les macarons 13 à 15 minutes (dans mon four - à surveiller).
A la sortie du four, attendre un peu avant de récupérer les coques et de les garnir avec la ganache.
Puis les conserver au frais dans une boite en fer.

Pour la ganache au réglisse :
Faire bouillir 60g de crème liquide avec 1 cac de poudre de réglisse.
Puis verser la crème bouillante sur 90g de chocolat blanc en pistoles ou râpé.
Bien lisser puis ajouter un peu de colorant noir en poudre.
A réserver au frais plusieurs heures.

Macarons au réglisse

Publié dans Gourmandises

Voir les commentaires

Salade de pommes de terre à la coriandre et au cumin

Publié le par Audinette

Le jour de son anniversaire, c'est le zhom qui s'est chargé de presque tout. Il avait prévu barbecue avec des salades. Tout seul, il est allé cherché des idées sur internet et il est revenu en me disant qu'il allait faire une salade de pommes de terre au cumin et à la coriandre. Sachant que je n'aime ni l'un ni l'autre, il a bien eu raison de décider tout seul car je ne lui aurais jamais proposé cette salade ! Or, finalement, j'ai bien aimé même si la coriandre me gêne toujours un peu.

Pour cette recette, il vous faudra (pour 4/6 personnes) :

  • 1kg de pommes de terre (à chair ferme)
  • 1 cac de cumin en poudre
  • le jus d'1 citron
  • 4 gousses d'ail
  • 1 bouquet de coriandre, hachée finement
  • 4 cas d'huile d'olive
  • sel & poivre

Éplucher et couper grossièrement les gousses d'ail.
Éplucher les pommes de terres, les couper en morceaux et les faire cuire dans l'eau bouillante salée, avec l'ail, pendant 15 à 20 minutes.
Les pommes de terre doivent être cuites mais encore fermes.

Égoutter les pommes de terre et les remettre ensuite dans une grande casserole sur un feu moyen.
Verser l'huile d'olive, le jus de citron, le cumin, la coriandre hachée et bien mélanger.
Saler et poivrer.
Laisser 2 minutes sur le feu.

Cette salade se mange tiède, ou à température ambiante.

Cette salade se mange tiède, ou à température ambiante.

Publié dans Plat

Voir les commentaires

Sandwich au pulled pork et cheddar

Publié le par Audinette

La semaine dernière, je vous ai présenté une recette de porc effiloché, réalisée grâce à la mijoteuse gentiment offerte par Russel Hobbes.
Nous l'avons dégusté avec des pommes de terre vapeur, en quiche, et aussi en sandwich !

Pour ces sandwich, réalisés vite fait un weekend, j'ai utilisé des petits pains "brasserie" du commerce que j'ai trouvé pas si mal ma foi. Bien sûr, rien ne vaut le pain maison, mais je n'avais pas eu le temps d'en faire :-)

Rien de bien compliqué ici, si ce n'est qu'il faut bien sûr utiliser le pulled pork avec sa sauce, car c'est elle qui rend le tout si savoureux !

Sandwich au pulled pork et cheddar

Pour 4, il vous faudra :

  • 800g environ de porc effiloché en sauce
  • 4 pains brasserie
  • 160g de cheddar
  • quelques feuilles de jeunes pousses

Couper les pains en deux dans l'épaisseur.
Déposer une grosse portion de viande sur le petit pain.
Puis, placer une ou deux tranches de cheddar.
Terminer par quelques feuilles de salade.
Voilà pour la version froide.

Si vous êtes gourmands de fromage fondu, je vous conseille la version au four : procéder de la même façon sans mettre la salade.
Puis enfourner les petits pains 8 minutes à 170°.
Ajouter la salade après cuisson.

Bon dimanche à tous !

Bon dimanche à tous !

Publié dans Plat

Voir les commentaires

Cupcakes à la vanille, topping ganache ivoire et perles nacrées

Publié le par Audinette

Quand j'ai fait ces cupcakes, je me suis dit qu'il serait parfait sur un buffet de mariage. Vous ne trouvez pas ?
Et comme aujourd'hui ce sont mes noces de saphir, c'était la parfaite occasion pour publier cette recette !

Ingrédients pour 25 mini cupcakes (ou 8 gros) :

  • 200g de sucre en poudre
  • 2 œufs entiers
  • 4 cas de crème fraîche épaisse
  • 200g de farine
  • 120ml d'huile neutre
  • ½ cac de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de sel
  • 1 cac d’extrait de vanille en poudre

Au robot, faire blanchir le sucre et les œufs jusqu’à l’obtention d’un mélange blanc et épais.
Ajouter la crème tout en continuant de fouetter. Puis ajouter l’huile en fouettant toujours.
Mélanger la farine, le sel, le bicarbonate et la vanille.
Puis ajouter ces poudres à la préparation. Fouetter jusqu’à l’obtention d’une préparation homogène.
Positionner des caissettes en papier dans les moules (si vous préférez mais c'est facultatif.
Puis verser la préparation dans les moules, en laissant un bord de 1cm environ.
Enfourner à 180° : 15 minutes pour des mini cupcake, 20/25 minutes pour des gros.
Laisser refroidir sur une grille à la sortie du four.

Cupcakes à la vanille, topping ganache ivoire et perles nacrées

Ganache ivoire (à préparer la veille si vous n'utilisez pas un reste) :

Faire fondre 100g de chocolat blanc + 25g de crème liquide entière au micro-ondes en 2*30sec.
Laisser tiédir puis ajouter 100g de crème.
Mélanger et réserver une nuit au frais.
Le lendemain, la détendre légèrement avant de la placer dans une poche à douille et d'en décorer le dessus des cupcakes.

Cupcakes à la vanille, topping ganache ivoire et perles nacrées

Publié dans Dessert

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog