Avec les groseilles de mon jardin, je fais :
– de la gelée 100% groseilles
– de la gelée de groseilles aux framboises
– des clafoutis rhubarbe et groseilles
– des gâteaux meringués aux groseilles
– des financiers aux groseilles
et j’en oublie sûrement…

Mais j’aime aussi prendre l’apéro et notamment des petits kirs bien frais ! Alors, après la crème de pêche de vigne, voici la liqueur de groseille maison.

Je vous préviens tout de suite, il faut être patient car le temps de macération est de deux mois ! C’est d’ailleurs pour ça que je ne vous donne la recette que maintenant, lorsque ce n’est plus la saison des groseilles pardi ! Peut-être en avez-vous gardé au congélateur ? Non ?

Quel dommage ! 🙂

Il vous faudra :

  • 40 cl d’eau de vie
  • 400g de groseilles bien rouges
  • 12 cl d’eau
  • 280g de sucre semoule

Egrapper les groseilles, les laver et les sécher soigneusement. Déposer dans un bocal (ou une bouteille en verre, de type jus d’orange, soigneusement lavée) et recouvrir d’alcool.

Fermer le bocal et laisser macérer pendant deux mois dans un endroit frais et sec.

Filtrer le contenu du bocal en évitant de presser les baies afin que la liqueur reste clair.

Préparer un sirop : porter à ébullition le sucre et l’eau, laisser refroidir, et incorporer à l’alcool fruité.

Mélanger et mettre en bouteille.

Ici, je l’ai servie avec du cidre pour faire un kir breton.

Je suis quand même un peu déçue par le goût : la saveur des groseilles ne ressort pas beaucoup, on sent l’alcool mais le goût du fruit n’est pas aussi présent que je l’aurai souhaité…
Peut-être est-ce trop tôt, et un peu comme le vin de pêche, il faut attendre un an avant d’y goûter ?