Souris d'agneau confite, sablés de polenta à l'ossau iraty et chutney au miel

Publié le par Audinette

Nous nous sommes régalés avec cette recette !

 

La cuisson des souris d'agneau était tip top, le chutney onctueux et épicé à souhait, et les sablés de polenta au fromage de brebis, parfaits en garniture pour équilibrer le tout.

L'idée étant, bien évidemment, de prendre un peu de tout en bouche, pour profiter des 3 élements en même temps... tout en buvant une gorgée de Madiran... La vie, quoi !

 

Pour le concours "Toques en Madiran", voici donc ma recette pour accompagner un Madiran de la famille des "Madiran Grand Vin" : Château de Crouseilles 2010.

J'ai choisi celui-ci pour son cépage 80% Tannat : pour accompagner la viande d'agneau et mon chutney bien relevé, il fallait un vin puissant, riche et très long en bouche.

 

Pour 4 :

 

Souris d'agneau confites :

  • 4 souris d'agneau
  • 4 cas d'eau chaude
  • 4 cas de miel
  • 1 gousse d'ail 

Faire préchauffer le four à 230° (chez moi, fonction combinée four + vapeur).

 

Eplucher la gousse d'ail et la couper en fines lamelles.

Contiser les souris avec l'ail.

 

Mélanger l'eau et le miel et en badigeonner les souris d'agneau.

Les placer dans un plat à four.

 

Enfourner et laisser à 230° pendant 15 minutes.

Puis, laisser 30 minutes à 180°.

Retourner les souris, baisser à 150° et laisser 1h15 minimum.

Surveiller la fin de cuisson et placer éventuellement une feuille d'aluminium au-dessus des souris si elles noircissent trop.

 

Vous devez obtenir une sauce bien brune, parfaite, sans rien ajouter de plus !  

 

Sans four combiné vapeur, je pense qu'il est préférable d'utiliser une cocotte.   

 

Chutney de nectarine aux 4 épices : clic

 

Sablés de polenta :

  • 130g d'Ossau Iraty
  • 2 cas de 4 épices
  • 1 sachet de 250g de polenta (mais on aura du rab)

Faire cuire la polenta dans l'eau salée, comme indiqué sur le paquet.  

 

Quand c'est cuit, ajouter le fromage et les épices. Remuer vivement le tout.

 

Avec la polenta, garnir des empreintes à mini-muffins à mi-hauteur. Il faut compter 3 à 4 sablés par personne.

 

Etaler le reste de polenta sur une toile silpat (ou une plaque recouverte de papier sulfurisé) et laisser refroidir.    

Quand c'est bien compact, découper des carrés et congeler pour une autre recette !

 

On ne garde que les "sablés" : une fois refroidis, et donc bien compacts, on les dore à la poêle sur les deux faces  dans un bon morceau de beurre semi-del.

 

Voilà, tout est prêt pour garnir l'assiette !

 

 

souris confite madiran 2 

Je vous souhaite un excellent dimanche ensoleillé ! 

Publié dans Plat

Commenter cet article

MICHEL31 08/09/2013 14:23

Bonjour Aude,

Très bonne recette.
Malgré le petit bémol avec le chutney, nous nous sommes bien régalés.
La polenta à l'Ossau-iraty est crémeuse et gouteuse à souhait, c'est un régal.
Mais pourquoi l'avoir appelée "sablé", je n'ai pas compris la relation avec le produit, la forme ou la texture ? Le terme de "palet" me semble plus approprié tout du moins pour la forme.
La prochaine fois, je travaillerai le chutney différemment.
N'ayant pas de Madiran sous la main, j'ai servi un très bon Côte du Rhône et c'était parfait. Mais oui ...
MICHEL31

Audinette 09/09/2013 11:43



L'appelation "sablé" vient de la forme car quand j'ai conçu ma recette, je pensais à ma recette intitulée "sablés de polenta" et publiée précemment, où j'avais utilisé un emporte pièce cannelé,
comme pour des sablés bretons. Ici, je suis d'accord, "palet" est plus approprié... mais le palet breton, c'est un sablé, non ?


Bonne journée



Floriane 31/07/2013 11:38

Un plat tout à fait à mon goût ! ces petits carrés de polenta vont très bien avec l'agneau

bonne journée, bises

LaFrancesa 14/07/2013 17:49

Je trouve çà très intéressants les accords avec les épices!
Bonne chance

Clemence 11/07/2013 22:05

un morceau de viande que j'adore ! Miam !

veropapilles 09/07/2013 18:50

Une très belle assiette qui me plairait beaucoup aussi. Biz et bonne soirée. Véro