Ce weekend, il a fait super beau.

On en a donc profité pour remettre du charbon de bois dans le barbecue car ces journées là seront de plus en plus rares !

La première fois que j’ai voulu faire du magret de canard au barbecue, le zhom a passé son temps a braillé « Fire ! Fire ! » en aspergeant les flammes d’un filet d’eau. En effet, même en le
dégraissant, le gras du magret coule sur les braises et cela s’enflamme.

Mais qu’est-ce qu’on s’était régalé !

Dimanche, nous ne pouvions pas surveiller la viande en permanence alors je les ai fait en papillotes sur les conseils de ma cousine Bérangère.

C’était nickel !

Je n’avais pas non plus le temps de préparer une super marinade, je les ai donc assaisonnés au petit bonheur, 15 minutes environ avant de les placer sur le barbecue.

Pour 4 gourmands:

  • 2 magrets de canard (environ 400g chacun)
  • 1/4 botte de persil frais haché
  • 2 cas d’ail en poudre
  • sel & poivre

Préparer deux carrés de feuilles d’aluminium pour chaque magret.

Les superposer de façon à poser chaque magret sur deux feuilles (coté gras en dessous).

Saler, poivrer, saupoudrer d’ail en poudre et de persil.

papillote-magret-barbecue-1.JPG

Refermer les papillotes de façon bien hérmétique.

A l’aide d’une fourche à viande, percer le dessus des papillotes : une dizaine de trous répartis sur le dessus.

Poser les magrets sur la grille en position haute, côté gras en dessous, lorsque vos braises sont à points (pas juste rouges mais légèrement blanchies).

Compter 12 minutes (avec le minuteur de l’iphone, comme ça c’est à la seconde près !) et pas une de plus si vous aimez le canard entre saignant et à point.

Pas besoin de retourner les magrets, ils ont cuit disons à l’unilatérale.

papillote-magret-barbecue-2.JPG

Je pense que c’est compliqué d’indiquer un temps de cuisson car cela dépend des magrets, des braises et de votre goûts.

Je vous conseille de tester : si vous aimez le magret très saignant, retirez-les au bout de 10 minutes.

Il est toujours possible de prolonger une cuisson.

Attention lorsque vous retirez l’alu, ne vous brûlez pas !

Il vous manquera le côté bien grillé de la peau mais ce sera sans flammes, à vous de choisir !

A tester de nouveau avec une marinade plus audacieuse !