J’avais déjà publié, en 2006, une recette de confiture de pêches de vigne que j’avais réalisée dans la Machine à Pain : clic.

Quand vous n’avez pas beaucoup de fruits, c’est très pratique car sans manipulation ni surveillance.

Au delà de 1 kg de fruits, la MAP n’est pas très adaptée alors il faut revenir aux bonnes vieilles méthodes !

Le plus long dans la confiture de pêche de vigne, c’est d’éplucher ces demoiselles puis de les dénoyauter.
Là, j’avais ramassé presque 2 kg de pêches.
Une fois débarassée de leur peau et de leur noyau, il ne restait plus que 1.2 kg de fruits.
Je profite du dénoyautage pour couper chaque moitié en 4.

Placer les morceaux de fruits dans la bassine à confiture (ou un faitout) et ajouter 1 kg de sucre à confiture.

Mettre sur feu moyen et porter à ébullition. Ajouter deux gousses de vanille, fendues et grattées ainsi qu’une cuillère à soupe de cannelle moulue.

Maintenir le bouillottement et compter 7 à 8 minutes.

Préparer les pots (6, avec cette quantité) stérilisés et les remplir de confiture dés qu’elle est prête.
Visser les couvercle et retourner les pots 2 minutes.

Dégustée ici sur des tranches de pain tordu aux graines, vous voyez comme elle a une belle couleur ?