Semaine spéciale pêche de vigne – recette n° 2/5 : la crème de pêche

J’ai « découvert » les pêches de vigne en prenant un jour un kir à la pêche. Ben oui. Et notre fournisseur de champagne nous avait expliqué qu’on plantait autrefois des pêchers dans les vignes pour attirer des insectes pollinisateurs et féconder les fleurs de vigne. Les pêchers étaient également des avertisseurs de maladie : s’ils étaient malades, alors il fallait traiter les vignes.

Donc pour continuer avec mes recettes spéciales pêche de vigne, voici une recette qui va vous permettre de sublimer un kir royal.

Eplucher et dénoyauter 1,3 kg de pêche de vigne (un peu plus si elles sont abîmées).

Au final, vous devez obtenir 1 kg de fruits préparés.

Les mettre dans un saladier en verre, avec quelques noyaux, et couvrir avec 75 cl de bon vin blanc (j’ai pris un bourgogne aligoté).
 

1

 Recouvrir d’un film alimentaire et laisser 48h au frigo.

 La partie la plus « casse-pied » c’est le filtrage (un peu comme la gelée de groseilles, quoi !)

Je n’ai pas d’étamine donc j’ai d’abord essayé le filtre à café mais ça ne fonctionne pas très bien et il n’est pas assez résistant donc il finit par céder.

Alors j’en suis revenue à la bonne vieille méthode du collant : tapisser un écumoir avec un collant 1er prix (acheté et lavé exprès pour l’occasion) et verser louche après louche le
contenu du saladier. Presser légèrement mais pas trop pour récupérer tout le jus sans ses impuretés.

Récupérer le jus dans un pichet. On obtient 1 litre de jus de pêche/vin d’une belle couleur orangée.

Verser le jus dans un fait-tout et ajouter 250g de sucre cristal.

Donner un bouillon de quelques minutes puis laisser refroidir.

Ajouter 1/2 litre d’alcool pour fruits (eau de vie). Mélanger.

Préparer deux bouteilles de vin en verre, bien nettoyées.

Répartir la crème de pêche dans chaque bouteille. Reboucher soigneusement (j’utilise des bouchons de bouteilles à porto).

3

La crème de pêche est prête mais pour vraiment l’apprécier à sa juste valeur, le mieux est d’attendre quelques mois (oubliez-là dans la cave ou dans le placard à apéro !). Là, elle est un peu claire, plus elle va attendre et plus sa couleur sera soutenue.

Bon, pour tout vous dire, tout ne rentrait pas dans les bouteilles. J’avais 30cl en trop… fallait pas laisser perdre, hein ?