750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la cuisine d'Audinette

Des recettes gourmandes, simples, efficaces ! Et de jolis voyages !

Dans la cuisine d'Audinette

Gratin dauphinois

J'ai commencé ce blog il y a 40 mois et je n'ai pas encore publié cette recette que je fais au moins une fois par mois... Allez savoir pourquoi...

J'ai bien ma petite idée : au début, c'est sans doute parce que j'estimais que cela n'en valait pas la peine...
Ensuite je me suis fait disputé par les copines parce qu'elles ne trouvaient pas sur mon blog ce grand classique...
Après, j'ai cru l'avoir publiée donc cela ne m'a plus préoccupée...
Enfin, je me suis de nouveau fait disputée la dernière fois, lorsque déposant mon joli gratin fleur sur la table, j'ai du avouer que non lorsque bien évidemment on m'a demandé "waouh, qu'il est bon, la recette est sur ton blog ?"...

Donc, at least, voici la recette simplissime de gratin dauphinois que je réalise dans le moule fleur Flexipan, qui fait une présentation d'enfer et qui rend les pommes de terres ultra fondantes...

Il vous faudra :
  • 1 kg de pommes de terre à gratin
  • 2 * 20 cl de crème liquide entière
  • 2 * 50g de gruyère râpé
  • sel, poivre
  • ail séché en poudre
  • oignon séché

Première étape : on épluche les pommes de terre puis on les émince le plus finement possible : j'utilise une mandoline, c'est le top. Les tranches tombent au fur et à mesure dans le saladier situé en dessous. Surtout ne pas les essuyer : c'est l'amidon qui rend le gratin moelleux, ne vous en débarassez-pas.

Deuxième étape : on pose le moule souple sur une grille et on positionne joliment les tranches de pommes de terre dans le fond du plat. La première couche est importante car c'est elle que l'on verra à la fin sur le dessus puisqu'on démoulera le gratin.
Placer ainsi la moitié des tranches, bien à plat, et bien disposées.

Troisième étape : saler, poivrer, saupoudrer d'ail et d'oignons séchés et arroser de 20cl de crème liquide entière.
Ajouter également 50g de gruyère râpé réparti uniformément. Le gruyère est important, j'ai déjà essayé sans mais le résultat final est moins sympa, la tenue est moins bonne.

Recommencer la 2ème étape avec le reste des pommes de terre, puis la 3ème étape : assaisonnement, crème et gruyère dans les mêmes proportions.

Enfourner à 180° pour une bonne heure (c'est un minimum, ajustez selon votre four).
Testez avec la pointe du couteau qui doit s'enfoncer sans soucis dans la chair des pommes de terre.

A la fin de la cuisson, sortir le moule du four et laisser reposer 5 minutes avant de le démouler sur le plat de service.
En général, il y a sur les bords des parties noircies qui se détachent toutes seules. Je les retire pour soigner la présentation.
Servir une "pétale" par personne.



Bien sûr, en démoulant le gratin, la partie vraiment gratinée se trouve en dessous mais ce n'est pas un problème : dans l'assiette, vos pommes de terre fondantes reposent sur une couche croustillante et c'est vraiment miam !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maalys 19/01/2014 08:14

Je ne vais pas revenir sur la présence ou non du fromage dans la recette du gratin. Effectivement, le fromage est absent de la véritable recette du gratin dauphinois mais il y a probablement des sujets plus graves dans la vie. Un conseil : laissez cuire votre gratin le plus longtemps possible. Il supportera facilement 3h à 150/160 degrés. A surveiller évidemment avec attention. Grâce à cette cuisson lente, votre gratin dauphinois sera particulièrement moelleux

Audinette 19/01/2014 11:26

merci pour le conseil ! bon dimanche

Pascalus 09/04/2011 05:56


Bonjour,

C'est certainement délicieux, mais...

Parce que ce ne doit pas être du n'importe quoi lorsque l'on indique sérieusement des recettes, qui plus est ; celles de nos grand-mères. Même si parfois on peut jouer avec... Pour juger de
l'intérêt d'un site et d'un blog sur la cuisine, ou d'un livre de recettes ; je commence par regarder une célèbre recette simple de base. Par exemple :

J'ai vu votre recette de gratin dauphinois. Hors, il ne doit jamais y avoir de gruyère râpé, (que vous confondez certainement avec l’emmental râpé d'usines françaises ; beurk...), ni aucun autre
fromage, ni oeuf, ni lardons, (encore moins fumés), ni jambon, ni oignons, ect... (J'ai même vu que certains y mettent de la béchamel !!!). Bref, c'est l'amidon des pommes de terre qui donne
l'impression qu'il y a du fromage et qui est le liant pour faire tenir la sauce. On essaye d'éviter la muscades qui tue la finesse de gout des pommes de terre ; parce que ce qui lui donne son
complément de gouts dans les assiettes, c'est la viande et son jus, ou sa sauce, qui ne doivent pas être trahis. Pourquoi vouloir que ce gratin soit fortement gouteux, ou très fortement relevé,
puisque c'est un accompagnement ? Sinon, et avec d'autres façons de faire, cela reste un "gratin", mais pas un "dauphinois" digne de ce nom.

En France on comprend trop souvent : Gratin = Fromage. Ce qui est faux. Gratin = Gratiné, avec ou sans fromages.

Recette abrégée, (vous chercherez les proportions sur des sites sérieux) :

Pommes de terre (bintjes...) épluchées puis lavées AVANT d'être coupées, (et surtout pas lavées après, sinon vous supprimez l'amidon qui sert à faire tenir la sauce). Coupez-les en tranches fines,
(pas aussi fines que des feuilles de papier !) et précuisez-les dans du lait, (attention ; cela peut attacher et déborder facilement). Salez. Poivrez si vous le souhaitez, (pas nécessaire). Vous
pouvez ajouter un tout petit peu de muscade râpée, mais je le déconseille. AUCUN autre épice. Frottez un plat à four avec une gousse d'ail, (ont peut en mettre un peu dans le lait ; je le fais),
Versez les pommes de terre et le lait dans la plat, en laissant de la place pour les autres ingrédients et parce que le gratin va gonfler un peu en cuisant. Ne vous fiez pas à l'aspect liquide, car
l'amidon va épaissir la sauce en cuisant. Mettre dessus de la crème fraiche épaisse et beaucoup de morceaux de beurre, (si vous voulez faire attention à votre ligne ; en mangez moins que prévu, ou
mangez autre chose). Laissez gratiner à température moyenne (180 degrés) et au milieu du four, (50 minutes à 1h15...). Si votre four est petit, ou qu'il grille trop rapidement les aliments : Mettre
une feuille de papier aluminium pour couvrir complètement le plat pendant la cuisson, en veillant à ce qu'elle ne touche pas la préparation, pour qu'elle ne se colle pas sur la sauce pendant
qu'elle cuit. Retirez cette feuille environ 15 minutes avant la fin de cuisson, pour laisser dorer.

L'une des meilleures façons de l'apprécier, c'est avec un rôti et son jus. On peut exceptionnellement s'autoriser à mettre une ou deux... saucisses campagnardes dans le gratin avant de le passer au
four. C'est divin, mais pas traditionnel.

Bon appétit !


CAB 06/09/2014 12:30

Je ne vois pas en quoi il y a manque de sérieux parce qu'on marque gratin dauphinois alors qu'on met du fromage. Chacun sa sauce et svp restons respectueux avant de dénigrer un site. Je suis estomaqué. Bonne continuation audinette.

Gratin dauphinois 03/11/2010 14:08


Super recette ! Merci !


Fannie 27/05/2009 13:50

petit conseil à te demander: crois tu que je peux faire ce gratin dans un moule à muffins en silicone, ou dans un moule à cake? En effet, je n'ai pas de moule fleur.
Merci

Audinette 27/05/2009 17:26


Le moule à cake je préfère te dire non, car en terme d'épaisseur tu ne vas pas du tout avoir le même résultat
Dans des moule à muffin, en portion individuelle, pourquoi pas !

Ceci dit, cette recette doit bien s'adpater dans un plat à gratin classique : c'est juste qu'il te faudra ajuster la cuisson, car elle est en générale plus rapide dans les moules en silicone.


sandrine 03/05/2009 07:31

Moi non plus je n'avais jamais pensé à le démouler! Je tenterais la prochaine fois!
Miam!