• Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Voyages

Pour la première fois depuis la création de ce blog (en 2005 !), je me suis accordée 2 mois de pause ! J’espère que je vous ai manqué 😉
Mais vous savez quoi ? J’étais en pause ici mais je n’étais même pas en vacances ! Je suis partie en juin (Marseille, Montpellier, Lacanau…) et je repars en septembre, oui, oui, à la fin de la semaine !

Pour ceux qui me suivent depuis le début, et également sur Instagram, vous savez que je ne suis plus cadre dans une grosse boite… J’ai fait une reconversion pro totale et j’ai créé ma société Aude à la Déco, en tant que décoratrice d’intérieur bien-être et expert Feng Shui. C’est un tout autre rythme où l’on ne compte pas ses heures… Cet été a été très studieux, notamment pour ce nouveau job que je me construis petit à petit.

Donc comme je reviens aujourd’hui, tout en vous annonçant mon départ prochain en vacances (Montpellier puis Barcelone puis la Costa Brava), je me suis dis que ce serait pas mal de reprendre doucement avec un article voyage. Vous vous rappelez, je vous ai déjà emmené à Lisbonne 2 jours. Voici le 3ème jour… C’est parti !

Pour notre séjour, nous avions acheté la Lisboa Card 72h. Le décompte des heures ne commencent qu’à partir de la première activation. Du coup, nous l’avons déclenché le mardi matin en prenant le métro pour rejoindre la station Cais do Sodré et y prendre le bus 729 pour Belem.

Nous avons commencé la journée par visite du Mosteiro dos Jerónimos (Monastère des Hiéronymites) qui ouvrait tout juste. Une merveille datant du XVIème siècle et classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

Nous avons ensuite marché jusqu’à la Tour de Belem. Cette tour de style manuélin, est également classée à l’Unesco. La tour comporte plusieurs étages, reliés par un escalier en colimaçon. Tout en haut se trouve une terrasse qui offre une vue au-dessus du Tage. Comme vous pouvez le constater, c’était un jour de grand vent !

Nous marchons ensuite vers le Monument aux Découvertes (52 mètres de haut) qui commémore le 5ème centenaire de la mort de Henri le Navigateur. Sur l’avancée en forme de caravelle, Henri montre le chemin à plusieurs personnalités historiques portugaises.

11:30, la faim se faisant sentir, nous nous dirigeons vers le 84 rue de Belem pour découvrir la mythique Pastéis de Belém. Au lieu de faire la queue pour prendre des pastéis à emporter, nous faisons une autre queue pour entrer déjeuner. Des sandwichs, un petit verre de blanc… et des pastels en dessert, évidemment les meilleures que j’ai jamais mangées !

Nous reprenons le bus, pour quitter Belem et retrouver la station Cais do Sobre. Cette fois-ci, nous allons prendre le ferry à la gare maritime et descendons à Cacilhas. C’est sympa d’être sur l’eau, ça change, on voit bien le pont du 25 Avril. A l’arrivée nous ne sommes plus à Lisbonne mais dans la commune d’Almada. Nous regardons les horaires de bus pour montrer au Cristo Rei… ce n’est pas top, l’attente est de 30 minutes. Nous décidons donc de prendre un tuk tuk pour monter en 10 minutes. Pinaise ! Faut pas avoir de problèmes de dos, je vous le dis ! Les suspensions sont inexistantes et le gars va à toute berzingue (pour effectuer le plus d’allez-retour possible je suppose).

La statue du Christ date des années 1950 et n’est pas sans rappeler le Christ Rédempteur de Rio. Il mesure 110m de haut.

Après la visite, nous prenons un bus qui nous ramène au ferry. Il n’est que 15h, nous profitons une nouvelle fois d’être station Cais do Sobre pour reprendre un bus direction la LX factory. Elle est située au 103 R. Rodrigues de Faria. En bus, il faut descendre aux arrêts Santo Amaro ou Calvário. Dans une ambiance post-industrielle (c’était un ancien site de fabrication de textile), vous trouverez des restos et bars branchés, des boutiques de créateurs, un barbier… Malheureusement, il pleuvait à verse lorsque nous sommes arrivés ce qui à rendu la promenade un peu moins bucolique…

Nous reprenons le bus pour aller au Time Out Market. C’est un grand marché couvert (on cherchait à rester au sec vous comprenez !) avec plein de kiosques de restauration, et de grandes tables au milieu. Franchement, je ne sais pas si c’est mon grand âge ou mon besoin de zénitude mais je n’ai pas trouvé ça super « convivial » : il y a la queue partout, je n’ai pas trouvé que l’offre de restauration était si sympa, et surtout, surtout… le niveau sonore est insupportable !

Bref, la pluie ayant cessé, nous avons vite retrouvé le calme des rues 😉

Bilan de la journée : 16 857 pas – 13km – 25 étages montés
Pour le jour 4, je vous emmènerai notamment au musée des azulejos et au jardin botanique…

Vous aimerez aussi :