En ce dimanche, je vous propose une tite recettte de derrière les fagots ou plutôt de derrière les bûches, car, comme vous le devinerez sans doute sur la photo, nous avons dégusté cette omelette devant un feu de cheminée flamboyant.

Rien de plus basique qu’une omelette, et pourtant, certaines sont plus ou moins savoureuses.

Je suis assez difficile en matière d’omelette, mais je ne suis pas une vraie amatrice ; l’omelette à peine cuite et méga baveuse, ce n’est pas trop mon truc.

Autre handicap, je manque toujours d’oeuf à la maison car j’ai beaucoup plus le reflexe gâteau… si bien que quand je pense omelette, il reste rarement assez d’oeuf pour nous 4. 

Bref, j’ai donc pris l’habitude de ne pas utiliser autant d’oeuf que dans une recette classique, où on préconise généralement 2 oeufs par personne.

Pour 4 :

  • 6 oeufs
  • 12cl de lait (un petit verre)
  • 80g d’émincés de lardons fumés
  • 50g de comté râpé
  • sel & poivre

Battre les oeufs à la fourchette mais pas trop.
Ajouter le lait et remuer.
Assaisonner sans trop forcer sur le sel.
Faire chauffer une grande poêle et ajouter les lardons. Quand ils sont rissolés, verser les oeufs battus.
Laisser 1 ou 2 minutes à feu vif puis baisser à feu moyen et cuire.
Saupoudrer la surface de l’omelette avec le fromage râpé et couvrir avec un couvercle.
Laisser 2 minutes et servir aussitôt avec une belle salade verte. 

omelette lardon fromage soufflé

Bonne fête à toutes les mamans mais surtout à la mienne !