Qui n’aime pas les pâtes ? Chaque Français en consomme en moyenne 8 kg par an ! Les Italiens, sans surprise, en dégustent 3 fois plus que nous. Il parait que les meilleures pâtes du monde viennent de Campanie, à côté de Naples : les pâtes de Gragnano.  A Gragnano, produire des pâtes est un art depuis plus de 500 ans. Ils utilisent de la semoule de blé dur de haute qualité mélangée à de l’eau de source naturelle venant des montagnes qui entourent la ville. Les ancêtres pressaient le tout dans un moule en bronze, et les pâtes séchaient dans les rues, sous le soleil ! Aujourd’hui, des cellules de séchage statiques permettent de reproduire des conditions identiques afin de conserver la tradition.

Cela peut paraître cliché mais je vous assure que mon amour des pâtes a vraiment commencé lors d’un voyage en Italie, avec ma classe de latin, à Sorrento, à seulement 25km de la città della pasta. Le deuxième jour, après la visite de Pompéï, nous avons dîné dans un resto. Pour l’entrée, on nous a servis des pâtes. Déjà, pour nous, collégiens français, c’était une révolution de manger des pâtes avant le plat principal. La serveuse a ensuite posé sur la table un énorme bol de parmesan fraîchement râpé. Je me rappelle encore du délice ressenti lors de ma première bouchée !

La forme de pâte préférée en France est le spaghetti. Mon cœur balance souvent entre fusilli et penne rigate. Ici, pour ce plat complet, j’ai choisi les fusillis associés à des blancs de poulet marinés au curry, à des courgettes rôties, à des tomates confites et à des tomates cerise. C’était joli dans l’assiette et c’était très bon à la dégustation !

Pour 4, il vous faudra :

  • 4 fines escalopes de poulet
  • Le jus d’1 citron
  • 2 cas de curry de Madras en poudre
  • 2 petites courgettes
  • 4 échalotes
  • 12 tomates confites
  • 12 tomates cerise
  • 1 brin de persil plat ciselé
  • 500g de fusilli
  • huile d’olive
  • Sel & poivre

Mélanger le citron, le curry, le persil et 4 cas d’huile d’olive. Saler, poivrer.
Couper le poulet en lanières et le badigeonner de marinade.
Réserver au frais, couvert, minimum 1h.

Éplucher les échalotes et les couper en lamelles.
Laver les courgettes puis les couper en dés.
Faire chauffer de l’huile dans une sauteuse et y faire dorer les échalotes puis les dés de courgette. Réserver en maintenant au chaud.

Couper les tomates confites en lanières.
Couper les tomates cerise en 2.

Faire chauffer de l’huile d’olive dans une poêle et y faire cuire le poulet, une dizaine de minutes, à feu doux.

Pendant ce temps, plonger les pâtes dans un grand volume d’eau bouillante salée et faire cuire le temps indiqué sur le paquet.
Égoutter les pâtes lorsqu’elles ont al dente puis rassembler tous les éléments de la recette.

Pâtes au pulet curry et aux courgettes

J’ai fait le choix de ne pas ajouter de crème dans mon poulet, pour mieux profiter de chaque saveur et ne pas avoir d’effet « sauce ». Nous nous sommes régalés ! Je vous souhaite une belle semaine.

Article sponsorisé