Comme je vous le disais la dernière fois, j’ai acheté des pralines roses en Savoie.

Il y avait une recette de brioche de Saint Genix sur le paquet mais elle ne m’a pas plu, alors j’ai farfouillé un peu sur le net et ici, j’ai trouvé mon bonheur.

Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire de cette brioche : clic.

  • 350 g de farine
  • 1 sachet de levure de boulanger sèche instantanée
  • 2 càs de lait
  • 170 g de beurre fondu
  • 3 oeufs
  • 1 pincée de sel
  • 3 càs de sucre en poudre
  • une poignée de sucre en grains

Délayer la levure de boulanger avec le lait, ajouter le beurre fondu, mélanger, ajouter ensuite les oeufs entiers, le sucre en poudre, la farine et le sel.  Travailler le plus longtemps possible (j’ai tout fait au robot).

Laisser une nuit au frais.

Le lendemain, pétrir la pâte à nouveau puis la mettre sur un plan de travail fariné, l’étendre et la plier en quatre.

Tourner, comme vous le feriez pour de la pâte
feuilletée
.

Recommencer à 2 reprises. La pâte est prête à être utilisée.

Etaler en un grand rectangle et ajouter 150 g de pralines roses légèrement écrasées, dans la pâte.

1

Façonner la brioche (j’ai fait une couronne) et la placer soit dans un moule, soit sur une plaque.

Laisser lever 2 h, piquer 5 ou 6 pralines entières sur le dessus et du sucre en grains.

Cuire à 170° environ 30 mn.

2

C’est un régal !