Pendant les vacances de la Toussaint, nous sommes allés à Souesmes et y restant une semaine complète, il était envisageable de faire dans les « gros travaux ».

Le séjour :

De même que pour la chambre, lorsque nous avons acheté la maison, le mur du séjour donnant sur l’extérieur était recouvert d’un placo collé.

Vu l’état du mur dans la chambre, nous nous attendions à tout… Nous n’avons pas été déçus !

sejour1

Quelques traces dues à l’humidité, nous commençons à y être habitués, mais surtout une maçonnerie à refaire, avec pas mal de trous et un mur qui se désagrégeait quand on le tatait un peu trop fort.

Bref, une fois les plaques de placo retirées, il a donc fallu refaire le mur (ciment chaux).

Une fois sec, nous avons pu poser le système de rails, placer la laine de verre et mettre de nouvelles plaques de BA13.

sejour3

A chaque fois que nous refaisons une pièce, nous réfléchissons à la partie électrique. Fernand en a donc profité pour passer les cables électriques des nouvelles prises (il y avait une seule prise pour tout le séjour !).

Il reste à faire les enduits et les joints entre les plaques. Fernand s’y collera sur un ou deux week-end…

Le chauffage et la cheminée :

Vous vous rappelez, la dernière fois je vous parlais des devis des cheministes et de leur prix hors-budget.

Grâce à Christ, nous avons pu acheter des radiateurs à inertie avec fonte, bref, le top du top et franchement c’est un vrai bonheur.

Nous en avons mis un dans la salle de bain, qui sèche les serviettes en un temps record sans oublier de chauffer la pièce (ah, la petite touche « turbo » qui envoie de l’air bien chaud pendant
qu’on prend sa douche, et sans faire un barouf d’enfer comme c’est souvent le cas des « soufflettes »)…


on a aussi trouvé un joli meuble sous-lavabo

Un dans la cuisine et un dans la chambre…

radiateur2

Celui que nous avons acheté pour la salle est encore dans le carton, vaut mieux finir le mur avant de le fixer !

Pour la cheminée, on attend un devis pour la tuber. Le gars va juste nous installer un insert. A nous de le fournir. Pour cela, nous avons relevé le niveau de la cheminée pour que l’insert ne soit pas trop bas.

Il a fallu trouvé des briquettes comme celles de la cheminée, moulées à la main. Elles ont déjà un aspect vieillies et finalement se fondent bien dans le décor…

cheminee

Voili voilou pour la saga !