Je sais que le mot « régime » est un un peu tabou dans la blogosphère, surtout pour Hélène, qui milite même contre !

Mais comme le plus important c’est quand même de se sentir bien dans sa peau, disons que je me suis surveillée pendant deux bonnes semaines car j’avais quelques kilos « en trop » : pas pour ressembler à Kate Moss, pour juste être bien dans mes baskets… enfin, surtout dans mon jean fétiche, pour tout vous dire.

Donc ça y est, je peux refermer les boutons, et m’asseoir sans avoir l’impression de risquer l’éclatement des coutures !

Tout commence par un petit tour chez le primeur :

1

Des courgettes, des carottes, du brocoli, des concombres, des oignons, des poireaux, du choux blanc, du poivron, des tomates, des endives, de la salade, des pommes, des bananes…

Tout ça, c’est pour tenir la semaine, sachant que sur les 14 repas, j’en prends 4 au resto d’entreprise.

Le but est de ne manger des féculents que le matin : deux tranches de pain.

A midi, viande ou poisson (sans sauce) avec des légumes vapeur. Je termine par un yaourt 0% (personnellement je ne les trouve pas si dégueu, j’ai l’habitude).

Le soir, minimum 4 louches de soupe au choux, qu’on appelle parfois « la soupe mange-graisse », une tranche de jambon ou deux oeufs durs, des crudités ou des légumes cuits et un fruit.

Je zappe complètement le fromage (et le saucisson, et les petits gâteaux…) et ça, c’est vraiment ce qu’il y a de plus difficile.

Attention, je ne fais pas le « régime soupe au choux » : je ne suis pas une fana des régimes dissociés parceque c’est pas naturel du tout et que cela
n’éduque pas à bien manger.

En tenant deux semaines, je perds minimum 2 kilos. Et je ne les reprends pas, car je réintroduis ensuite doucement les féculents, au déjeuner ou au dîner, et toujours accompagnés d’une part égale ou supérieur de légumes.

Voilà, je ne cherche pas à faire des adeptes, mais ce « rééquilibrage alimentaire » me permet de désincruster un peu mon organisme et je retrouve un peu de vitalité. Je le fais si possible deux fois par an.

Alors, si ça vous intéresse, voici « ma » recette (pour 3 litres) :

  • un demi choux blanc
  • un poivron vert
  • deux gros oignons
  • une boite de tomates en dés
  • un cube de bouillon de légumes
  • éventuellement, une courgette et deux carottes si vous n’aimez pas les choux

Couper tous les légumes en petits morceaux et mettre le tout dans la cocotte minute. Ajouter 3 litres d’eau (osmosée chez moi).

2

Compter 30 minutes après chuchotement.

Personnellement, je mixe ensuite au plongeur car je ne supporte pas les soupes avec morceaux. Mais si vous aimez, c’est encore mieux car mâcher va apporter plus rapidement une sensation de
satiété.

Pour une question d’organisation, j’achète le double de légumes et je découpe tout. Je mets la moitié dans la cocotte et le reste dans des sacs congélation. Quand il ne reste plus de soupe, il
suffit de faire cuire le contenu des sachets dans 3 litres d’eau. Si vous saturez un peu avec le goût de la soupe, ajouter du curry ou du cumin, c’est pas grand chose mais cela vous changera un
peu !

3

Quand je suis à la maison le midi, je commence aussi par deux louches de soupe. Cela permet de se caler un peu avant les légumes. Le plus important est de n’avoir jamais faim en sortant de table.

4

Et surtout, surtout… si je fais des petites douceurs et que je « craque » sur un cookie, je ne culpabilise pas ! Car ce sera toujours mieux que de manger 3 cookies après un steak frites…