La finale du concours Champagne de Vignerons

Publié le par Audinette

Tout a commencé lorsque j'ai retrouvé Mamina (notre coach et aussi la responsable du casting !), Philou (finaliste), Isa-Marie (finaliste), Alban et Arnaud (de l'agence de com Resonnances & cie) à la gare de l'Est dimanche soir.

Une fois installés dans le wagon Première du TGV Paris-Reims, nous avons à peine eu le temps de papoter car 45 minutes plus tard, nous étions déjà arrivés !

 

cathédrale reims

 

Un tout petit tour à pied histoire de voir THE cathédrale, et nous nous installons dans un restau bien cosy qui lui fait face, le Colibri. Nous retrouvons Alexandra.

Devinez avec quel vin nous avons trinqué ? Du champage, of course !

 

Peu avant 23h, nous arrivons à l'hôtel... qui n'est autre que le Chateau de la Muire, maison de famille où le chef Arnaud Lallemand officie dans son restaurant, l'Asssiette Champenoise...

 

assiette champenoise

 

J'ai eu les larmes aux yeux en découvrant ma suite... et tout de suite j'appelle le zhom en facetime pour lui en faire profiter... Vraiment trop classe, on est pourri gâté.

 

assiette chapmpenoise

 

La piscine fermant à minuit, j'ai eu le temps d'aller faire quelques longueurs... Un grand moment de détente, un vrai délice...

 

piscine

 

Lundi matin, nous avions rendez-vous à 9h30 à Epernay, au Syndicat Général des Vignerons de la Champagne.

Après un somptueux petit déjeuner où évidemment tout est tellement appétissant qu'il faut se raisonner pour ne pas prendre de tout, nous partons à 8h30.

 

C'était sans compter sur la neige... qui a rendu difficile la circulation ! Nous sommes arrivés avec une heure de retard donc Sandra a du accélérer le mouvement mais elle nous a présenté l'essentiel de la mission du syndicat : défendre, accompagner, représenter et promouvoir, notamment par le biais de la bannière collective "les Champagnes de Vigneron".

 

sandra

 

Ensuite, toujours dans les locaux du syndicat, Geoffrey Orban, ambassadeur du champagne en France, nous a de nouveau coaché sur les accords mets/vins (comme lors des master class au Salon du Blog de Soissons). Il nous a redonné des pistes pour mieux défendre notre accord mets/champagne lors du "discours".

 

goeffrey orban

 

 Nous avons goûté 4 champagnes :

 

- Champagne Dourdon- Vieillard Blanc de Blanc 2007

- Champagne Chassenay d'Arce Vintage 2005

- Champagne Tarlant Cuvée Louis (1998)

- Champagne Coessens Largillier Rosé (2007)

 

4 bouteilles champ

 

Après un repas servi sur place, et accompagné évidemment de champagne (Champagne Dehu), nous repartons direction Tinqueux pour la grande finale.

 

Je commence un peu à stresser et, dans le bus, je pense à mon discours : plus Geoffroy nous briefe, plus je me sens petite en oenologie et je doute d'arriver à exprimer clairement l'accord souhaité entre ma recette et mon champagne, un millesimé 2005, du vigneron Jean Michel.

 

Mais quand nous arrivons finalement en cuisine, j'oublie tout du discours et ne pense qu'à sortir ma recette.

90 minutes, le compte à rebours est déclenché.

 

finale

 

C'était mon premier concours donc je suis impressionnée... et surtout stressée au démarrage car n'ayant aucun équipement il m'a fallu tout demandé aux gentils commis, qui ont fait de nombreux aller retour pour m'apporter tout ce dont j'avais besoin... Mais bon, je suis quand même beaucoup moins à l'aise qu'à la maison, difficile de trouver ses marques dans les cuisines d'un grand restaurant !

 

akrame aude arnaud

 

Ici, en photo avec 2 chefs étoilés : Akrame Bennalal et Arnaud Lallement... la classe, non ?

 

Je finis en avance, et j'attends les dernières minutes pour finaliser mon verre avec l'espuma d'aperges.

Alexandra passe la première, je la suis 5 à 10 minutes après.

Entrer dans la salle est impressionnant, même si on connait les membres du jury :

- Akrame Bennalal

- Arnaud Lallement

- Goeffrey Orban

- Damien Duquesne

- Chantal Descazeaux

- Olivier Cossy

 

devant le jury

 

Ma recette a le rendu que je souhaitais, je ne bafouille pas et j'exprime à peu près clairement tout ce que je souhaitais dire... Mais je me fais toppée par les chefs sur mon choix au niveau de l'espuma : l'asperge n'étant pas de saison, je perds des points... J'en perds aussi, mais je le saurais plus tard, car mon espuma manque de puissance et le champagne le domine trop...

 

champagne 1658

 

Qu'importe, Philou passe en troisième puis Isa-Marie ferme la marche.

Nous attendons tranquilou au bar qu'on nous appelle pour les résultats.

Je vous les ai déjà communiqués mercredi : Alexandra, Isa-Marie, Philou et moi.

 

champagne 1837

 

Le soir, un dîner de gala nous attend... C'est ma première fois dans un restaurant 2 étoiles et je ne suis pas déçue.

Quelle maîtrise du produit, cela fait rêver !

 

Les photos sont moches car la lumière était très tamisée et j'essaie d'éviter le flash... mais cela vous donnera quand même une bonne idée du repas.

 

Gnocchis de pomme de terre, émulsion de potimaron

 

gnocchis

 

Saint-Jacques, échalote confite, réduction de Coteaux Champenois et vinaigre de Reims

 

saint jacques

 

Emulsion de maïs, poudre de lard, croûtons de pain

 

émulsion de maïs

 

Saint-Pierre, citron vert, choux de Bruxelles et émulsion de coquillage

 

saint pierre

 

Pigeoneau fermier en pâte feuilletée, épinard, tomate confite, foie gras

 

pigeoneau 

 

Barbe a papa et petites douceurs à foison (sucette, nougat, caramel, canelés, chocolat maison...)

 

barbe a papa

 

Blanc mangé et sa nougatine

 

blanc mangé

 

Ravioles passion coco

 

 passion coco

 

 

Durant tout le repas, les différents champagnes se sont succédés.. Magique, je vous dis ! Merci Arnaud...

 

champagne (2)

 

 

Il était plus de minuit quand j'ai retrouvé la douce literie de ma trop belle chambre... Je maitrisais l'équipement et n'ai pas mis 10 minutes, comme la nuit d'avant, à trouver comment éteindre les lumières !

 

Le lendemain, départ pour Pouillon (le pôle Nord de la Champagne !) où David Bourdaire nous accueille tout d'abord dans ses vignes puis dans son pressoir.

 

pouillon

 

Une énergie folle, les yeux qui brillent quand il parle de sa terre, de ses cépages, de ses étiquettes, de son métier, quoi ! Il nous fait goûter les vins clairs 2012 (c'est pas donné à tout le monde de goûter du champ avant qu'il ait des bulles, hein ?!) puis des champagnes à bulles, des vrais :-) 

 

pressoir

 

Et il débouche un certain nombre de bouteilles tandis qu'on pioche dans les excellents amuse bouches... Trop dure la vie :-)

 

pressoir 2

 

Retour à la gare de Reims puis retour à la maison, fatiguée mais heureuse !

 

Merci aux Champagne de Vignerons pour l'organisation de ce concours et en particulier à Sandra, Ludivine, Olivier, David.

Merci à Goeffroy pour ses enseignements.

Merci aux chefs, Arnaud, Akrame et Damien pour leur talent.

Merci à Alban et Arnaud, aux petits soins pour nous et à l'organisation sans faille.

Merci à Chantal pour la jolie photo souvenir des 3 A...

Merci à Alexandra, Isa-Marie et Philou pour leur bonne humeur...

Et un dernier grand merci à Mamina, sans elle, je n'aurai pas eu la chance de vivre ces moments-là...

 

N'hésitez pas à cliquer sur les liens pour avoir plus d'infos sur les partenaires de ce concours magique ou pour découvrir les blogs des autres finalistes. 

logo champagnesvignerons

Publié dans Ma petite vie...

Commenter cet article

Nath 10/12/2012 23:41

Bravo Aude ! Tout cela fait rêver !

Isa-Marie 08/12/2012 14:49

A te relire je réalise encore une fois combien nous avons été gatés !
Des concours comme celui ci j'aimerais en faire plus souvent !
On apprend plein de choses sans s'en rendre compte, on progresse sans effort !
Beaux moments, merci de m'y avoir replongée...
Mon deuxième article suit...
Amitiés d'isa-Marie

Chris 07/12/2012 08:57

Et bien, on dirait que le week-end fut parfait... et que tu en as bien profité... D'ailleurs, c'était le but principal... Bravo à toi...
Bon week-end et bons préparatifs de noël... (Je compte sur tes recettes pour mon repas du 24) :o)