En ce dimanche de Pâques, les enfants seront bientôt en train de chasser les oeufs dans le jardin.

Nous sommes à Souesmes, et j’ai préparé des chocolats hier après-midi
pour terminer en beauté le repas de ce midi.

Je ne suis pas super satisfaite du résultat : j’ai pensé à prendre dans les bagages mes empreintes en silicone, mon pinceau et c’est
tout.

Pas de corne pour racler le chocolat lors de la dernière étape, et cela m’a fait cruellement défaut : les dessous de mes chocolat et
les bords sont hideux…

Le dessus n’est pas trop mal et surtout, ils sont très bons alors ils méritent quand même une petite place ici

Pour réaliser 30 chocolats, il vous faudra :

  • 200g + 100g de chocolat pâtissier au lait
  • 2 cas de pâte de praliné
  • 3 cas de noisettes en poudre

Au bain-marie, faire fondre les 200g de chocolat.

A l’aide d’un pinceau, étaler une couche de chocolat au fond des empreintes sur le fond et sur le bord.

Insistez bien sur les fonds qui ont des motifs car cela créé des creux qu’il faut remplir.

Placer le moule à chocolats 20 minutes au frigo.

Laisser le cul de poule avec le chocolat dans le bain marie et le remuer de temps en temps.

Lorsque la première couche de chocolat est durcie, appliquer une deuxième couche en procédant de la même façon.

Remettre au frais 20 minutes.

Pendant ce temps, ajouter la pâte de praliné dans le reste de chocolat et remuer afin de former un mélange homogène.

Ajouter ensuite la poudre de noisette.

Garnir les moules à chocolat avec cette pâte choco/praliné/noisette. Attention de ne pas dépasser le haut des empreintes.

Replacer au frais 15 minutes.

chocolat-praline-1-copie-1.jpg

 Faire fondre les 100g de chocolat restant et en recouvrir les chocolats.

Normalement, on utilise une corne pour racler l’éxecdent et faire un dessous et des bordures bien nets.

Ici, j’ai fait avec les moyens du bords : une maryse, puis une spatule à crêpes, mais le résultat n’est pas concluant. 

Replacer au frais 1 heure ou deux.

Au sortir du frigo, démouler les chocolats et délicatement retailler si besoin les bords au couteau (si besoin).

Les quantités de chocolat sont généreuses : il me restait un peu de la préparation pralinée, j’en ai garni des fond de moules à
mini-muffins et les ai fait durcir au frais.

chocolat-praline-2.jpg

 Joyeuses Pâques !