• Post author:
  • Post category:Pain

Dimanche, je voulais faire ma craneuse gentille fille et amener chez mes parents un bon pain cuit au four…

Ayant peur de ne pas avoir le temps dimanche matin, j’ai lancé la fabrication du paton vers 22h15 le samedi soir…

J’ai mis dans la MAP :

– 275 ml d’eau (soit 55% du poids de farine) (1)
– 1 cac 1/2 de sel
– 500g de farine Francine spécial pain
– 1 sachet de levure Francine

Programme 8 pâte seule. Durée : 1h30

Vers 23h45, je suis donc allée récupérer mon paton. Il était beau.

Je l’ai mis sur un plan fariné et ai fait comme les instructions du paquet : former un carré de 20 cm de côté, replier les 4 coins vers le centre, puis recommencer avec les 4 nouveaux coins, puis retourner le paton et former une boule.

J’ai mis ma toile silicone sur une plaque, y ai déposé ma boule et ai mis le tout au frigo avec un saladier sur le paton.

Et après, dodo !

Dimanche matin, vers 8h30, j’ouvre le frigo : je rigole ! Le saladier que j’avais choisi était trop petit. Le paton a levé et le soulève ! Non seulement il ne touche plus la plaque, mais le dessus du paton est tout collé au saladier !

Bon, rien de grave, je décolle doucement la chose… Et remet au frigo le temps de prendre mon petit-déjeuner (avec mon premier pain MAP !).

Ensuite, j’allume mon PC et commence à fouiner sur le blog de Papilles et Pupilles pour avoir des conseils avisés sur la façon de cuire les pains au four…

10mn après, je décide de préchauffer le four à 240°, mon four est tellement long, que « ça ne mange pas de pain », comme on dit !

Puis, la petite bulle de google talk me dit « coucou » ! Ma sauveuse, Manue, en personne ! Je pose toutes les questions bêtes qu’on se pose dans ces cas-là et Manue me dit :

– lèche-frite avec un grand verre d’eau dedans, dans le four, en enfournant le pain (je l’ai mise à la moitié du préchauffage)

– tu farines la boule et tu fais des grignes… Là, j’ai merdouillé, je n’ai pas osé inciser de trop alors c’est comme si je n’avais rien fait !

18

– 10 mn à 240° puis 30 mn à 210°.

Je prends une photo (sans ouvrir la porte, bien sûr !) pour immortaliser l’instant…

29

Allez, au bout de la demi-heure, je découvre mon pain : ma foi, j’ai pas fait une m »i »che, j’ai fait un m »o »che !

38

Z’avez vu la petite croix ridicule sur le dessus ?? hihi…

Allez, j’amène le pain chez mes parents sans savoir s’il se mange… On le coupe sur place et on le goûte…

Plutôt satisfaite, même si je crois qu’il manque un peu de sel… La mie n’est pas super aérée mais pour un premier pain, à part l’absence de grigne, c’est plutôt pas mal ! non ?

45

(1) Petite leçon de sciences (souvenir des bancs d’école):
Je rappelle que le kilogramme est la masse d’un décimètre cube d’eau à 4 ° C. Or il faut un litre pour remplir 1 dm3 d’eau.
C’est pourquoi on dit pour simplifier que 1 litre d’eau = 1kg.
Donc ici, mes 275ml sont équivalents à 275g.
Attention, ce n’est pas le cas d’autres liquides comme le lait ou les oeufs battus et si on veut être puriste, je pense qu’il faut peser les préparations liquides dés qu’il y a autre chose que de l’eau.