Un après-midi de rêve avec Philippe Conticini

Publié le par Audinette

Grâce à la gentille invitation de Camille Syren, la Directrice de Communication de Conticini SAS, j'ai eu la chance d'être invitée à découvrir la collection 2013 des bûches de Noël de Philippe Conticini.

 

Ce grand Monsieur, je le connais "virtuellement" depuis 2006 quand il animait l'émission "jeux de goût" sur Cuisine TV.

Puis, l'année dernière, je l'ai rencontré en vrai et même deux fois : en novembre au salon des blogs culinaires, et en décembre au salon sugar n'web.

 

camille & philippe 

 

C'est toujours un immense plaisir d'être en sa compagnie car c'est un grand, mais il ne vous fait pas sentir toute petite : il partage tout de sa quête du goût, des textures, de la densité...Il explique, il échange, il communique... Bref, je suis fan.

 

Donc, j'ai pris mon après-midi, et même avec ma petite entorse, j'ai bravé les grèves (il faut que ça tombe pile le jour où j'ai besoin de prendre le train, moi qui suis toujours en voiture !) avec l'atèle planquée sous le pantalon pour me rendre mardi dernier au 111 rue de Longchamp, à la Pâtisserie des Rêves.

 

patisserie des reves 

Déjà, la boutique, j'adore... Du rose, du blanc, comme un bonbon... Forcément, on ne peut que se régaler dans un endroit pareil !  

 

Les bûches 2013 ont un look de bûche, assez classe avec pour toutes sauf la vintage, un glaçage ultra lisse et brillant.

Et je dois dire qu'avant de les déguster, on est loin d'imaginer quelle explosion de saveurs on va avoir en bouche...    

 

4 mois de travail et de recherche de la perfection pour créer 5 desserts de fête:

- le roulé à la confiture de fraises

- la bûche fumée praliné et noisettes

- l'entremet de fête rhum raisin

- la bûche pistache pure et citron

- la bûche chocolat pointe de vanille

 

La bûche vintage aux marrons, créée l'année dernière, fait également partie de la collection 2013 car elle a eut beaucoup de succès.

 

Alors, le roulé à la confiture de fraises... N'imaginez pas qu'il s'agit d'une simple génoise... Ce biscuit, on sait juste que la technique n'est pas du tout traditionnelle mais s'inspire de recette asiatique. Il est moelleux comme un oreiller... La confiture a necessité également beaucoup de travail pour qu'elle ne coule pas et sois puissante en goût. Elle est réalisée à partir de Mara des bois et de gariguettes.

 

roulé à la confiture de fraises

 

La bûche fumée praliné et noisettes est sans nul doute ce qui a déclénché chez moi le plus de surprise. Je n'ai jamais jamais goûté un truc pareil. Le fumé, le sucré, la fleur de sel... en même temps avec le jeu des textures, et les différentes couches de saveur... notamment la chantilly qui permet au palais d'absorber tout ça en harmonie, qui tempère l'explosion et en même temps la fait durer... Un vrai coup de coeur !

Elle existe en "non fumé" pour les enfants.

 

buche praliné fumé 

 

Qui s'imaginerait découvrir du riz au lait dans un entremet rhum-raisin ? Un craquounet, une mousse légère... Là encore, un équilibre parfait, pour moi qui ne suis d'habitude pas très fan de cette association.

 

entremet rhum raisin

 

Si je devais en commander une pour Noël, ce serait la bûche pistache pure parfumée au citron...

Comment reussit-il à faire un biscuit épais, dense, mais qui fond dans la bouche ? Une mousseline légère comme un nuage mais au goût puissant ? Avec l'acidité du citron qui monte en bouche tout doucement...c'est un régal qui nous replonge directement en Sicile !

 

buche pistache citron

 

Pour la bûche chocolat pointe de vanille, P. Conticini a recherché une pure sensation de chocolat et que de chocolat.

Mais le génie c'est d'ajouter cette fine couche de "crème" vanille qui se met au service total de la sensation chocolatée.

J'avoue, je ne suis pas très chocolat donc j'ai justement un peu de mal avec les desserts très chocolat. Pour les vrais amateurs, elle doit être juste parfaite !

Moi, même si c'est interdit, ben j'ai creusé la fine couche de vanille, pour la déguster toute seule... et elle était mortelle !  

 

Bûche chocolat

 

La bûche vintage aux marrons n'est pas en reste, avec son look rétro, son craquounet vanille et fleur de sel, sa pointe d'acidité apporté par le confit de griottes, le fondant d'une crème aux marrons à tomber... Un dessert doux et rond comme un gros câlin.

 

vintage

 

Tout un festival, quoi !

 

Et puis comme on risquait de ressortir avec un petit creux, on a eu le droit de goûter également the tarte conversation avec ses petits croisillons et ... un truc de dingue que j'ai adoré, un kouign amann en stick !

 

patisserie des reves3

 

Vous l'aurez compris, j'ai passé un après-midi de rêve !  Et j'espère que ce récit vous aura mis l'eau à la bouche... :-)

 

Je vous souhaite un excellent weekend ! 

Publié dans Petits mots...

Commenter cet article

Alazais 15/09/2013 11:53

Chanceuse que tu es d'avoir assisté à cette après-midi! En effet ça a l'air super appétissant tout ça! Tu me donnes faim!

Nuage de Lait 14/09/2013 09:00

Quelle chance!! du rêve en effet;-)
merci pour le partage
bises
jojo