750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la cuisine d'Audinette

Des recettes gourmandes, simples, efficaces ! Et de jolis voyages !

Dans la cuisine d'Audinette

Bûche bavaroise vanille chocolat blanc, insert aux airelles, croustillant praliné

Bûche bavaroise vanille chocolat blanc, insert aux airelles, croustillant praliné

Le weekend dernier, je recevais la belle famille alors il fallait bien que je fasse un effort :)

L'envie de cuisiner des desserts un peu plus élaborés est en train de revenir petit à petit après un long moment d'envie de simplicité. Je ne dis pas que cette bûche n'est pas facile à faire, juste qu'elle prend un peu plus de temps et nécessite un peu plus d'organisation qu'un gâteau aux pommes :)

Cette bûche mesure 28cm de long et fait environ 8 cm de large. On y fait facilement une dizaine de parts.

A J-2, préparer l'insert aux airelles

  • 300g d'airelles (canneberges, cranberries) fraîches
  • 100g de sucre blanc
  • 2g d'agar-agar
  • le jus d'un demi citron jaune

Dans une casserole, faire compoter les airelles avec le sucre, sur feu moyen, pendant une vingtaine de minutes. Réserver.
Dans une petite casserole, placer le jus de citron et la poudre d'agir-agar. Délayer puis faire bouillir 1 minute pas plus.
Verser le gélifiant dans la compote de canneberges, mélanger puis garnir 3 empreintes à bûchette (ou tout autre empreinte pouvant servir d'insert).
Placer au congélateur.

A J-2 ou J-1, préparer le croustillant praliné

  • 100g de pralinoise (la moitié d'une tablette)
  • 50g de chocolat au lait pâtissier
  • 75g de gavottes (la moitié du paquet)

Au bain marie, faire fondre le chocolat avec la pralinoise.
Pendant ce temps, émietter les crêpes dentelles.
Mélanger le tout.
Verser sur une toile silicone et étalier finement (épaisseur de moins de 5mm) en forme de rectangle un peu plus grand que le fond de bûche.
Placer au frais.

A J-1, préparer le bavarois vanille chocolat blanc

  • 5g de gélatine (2,5 feuilles)
  • 20cl de lait demi écrémé
  • 1 cac de vanille en poudre
  • 25g + 25g de sucre
  • 20g de fécule de maïs
  • 110g de pistoles de chocolat blanc
  • 2 jaunes d'oeufs moyens
  • 20cl de crème liquide entière très froide

Placer les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide pour les réhydrater.
Placer le lait, la moitié du sucre et la vanille dans une casserole. Faire chauffer à feu moyen.
Préparer un cul de poule avec le chocolat blanc en pistoles ou haché.
Au robot, blanchir les jaunes avec le reste de sucre. Ajouter ensuite la fécule puis un peu de lait chaud. Fouetter vivement.
Puis, replacer le tout dans la casserole de lait et faire chauffer à feu doux, sans cesser de remuer, jusqu'à ce que le mélange épaississe. Retirer du feu et verser sur le chocolat blanc. Remuer jusqu'à ce qu'il soit complètement fondu. Enfin, dissoudre la gélatine (préalablement essorée) dans le mélange encore chaud.
Monter la crème en chantilly et l'incorporer au mélange vanille- chocolat blanc.

A J-1, montage

Placer éventuellement un tapis décor dans le moule à bûche.
Verser la moitié du bavarois dans le moule.
Placer 2,5 buchettes d'airelles congelées sans vous tromper de sens (ça sent le vécu) c'est à dire le côté arrondi dans le bavarois.
Couvrir avec le reste du bavarois.
Découper le rectangle de croustillant bien froid et rigidifié aux dimensions du fond de bûche.
Couvrir le bavarois.
Placer au congélateur jusqu'au lendemain.

Jour J

Sortir la bûche du congélateur (au moins deux heures avant de la servir) et la démouler sur un plat de service.
Décorer comme bon vous semble.
Conserver au frais jusqu'à dégustation.

Bûche bavaroise vanille chocolat blanc, insert aux airelles, croustillant praliné

Je vous ai indiqué la recette telle que je l'ai réalisée. Mais comme vous pouvez le voir sur la deuxième photo, mon insert est un peu haut. En fait, je n'aurais pas dû remplir complètement les moules à mini bûchette. Cela fait un insert trop grand et trop lourd qui du coup est descendu presque se coller à l'arrondi de la bûche. Si c'était à refaire, je verserai non pas la moitié mais les 2/3 de la bavaroise dans  le moule avant de placer les inserts. Et je les ferai moins hauts. Voilou, vous savez tout ! 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cathy 16/12/2019 15:45

Bonjour, elle est très appétissante cette bûche ! Par contre, il semble manquer une étape dans la préparation du bavarois car on ne voit pas quand intégrer le chocolat blanc? Merci pour votre partage de recette, bonnes fêtes de fin d'année.

Audinette 16/12/2019 17:03

Bonjour Cathy. Merci pour votre message, j'avais effectivement zappé l'étape où l'on verse le lait épaissi et chaud sur le chocolat blanc râpé. L'erreur est réparée. Merci encore pour votre vigilance :)

lesdelicesdethithoad 16/12/2019 08:53

une très belle réalisation!
bonne journée