Après mon chou pommé braisé, voici un autre plat que je fais souvent mais que je ne présente jamais à mes invités : il fait partie de ces recettes qu’on fait le soir, en famille, quand il reste des lardons et qu’on a racheté par erreur un filet de pommes de terre sans avoir utilisé le précédent !

Cette recette « oblige » à ouvrir une bouteille de cidre… qu’on peut alors siroter avec un kir breton par exemple, pendant que la cocotte minute chuchotte joyeusement.

Fidèle à mon envie de vous proposer des recettes simples et savoureuses, en voici donc une, cachée dans le livret de recettes des cocottes minute Seb :

  • 1 kg de pommes de terre à chair ferme
  • 5 oignons moyens
  • 200g de lard de poitrine demi sel (ou de lardons)
  • 25g de beurre
  • 1 verre de cidre brut
  • 1/2 verre d’eau
  • 2 cac de concentré de tomates
  • poivre, sel, bouquet garni
  • 1 belle gousse d’ail

Eplucher les pommes de terre et les couper en rondelles régulières mais pas trop minces.

Peler les oignons, les émincer finement.

Rincer le lard à grande eau. Le couper en cube.

Dans la cocotte, faire blondir oignons et lardons avec le beurre. Mélanger sur feu vif pour faire colorer.

Arroser ensuite avec le cidre, puis l’eau et la tomate concentrée. Porter à ébullition.

Disposer les rondelles de pommes de terre dans la cocotte. Ajouter poivre, très peu de sel, bouquet garni et ail. Mélanger.

Fermer la cocotte et monter en pression sur feu vif. Dés chuchotement, réduire le feu et laisser cuire 10 minutes à feu doux.

Bien entendu, cette recette est possible sans cocotte minute : ce sera juste plus long, et il faudra faire attention à maintenir un certain niveau de liquide.

1