Omelette fine soufflée aux lardons et au fromage

Publié le par Audinette

En ce dimanche, je vous propose une tite recettte de derrière les fagots ou plutôt de derrière les bûches, car, comme vous le devinerez sans doute sur la photo, nous avons dégusté cette omelette devant un feu de cheminée flamboyant.

 

Rien de plus basique qu'une omelette, et pourtant, certaines sont plus ou moins savoureuses.

 

Je suis assez difficile en matière d'omelette, mais je ne suis pas une vraie amatrice ; l'omelette à peine cuite et méga baveuse, ce n'est pas trop mon truc.

 

Autre handicap, je manque toujours d'oeuf à la maison car j'ai beaucoup plus le reflexe gâteau... si bien que quand je pense omelette, il reste rarement assez d'oeuf pour nous 4.

 

Bref, j'ai donc pris l'habitude de ne pas utiliser autant d'oeuf que dans une recette classique, où on préconise généralement 2 oeufs par personne.

 

Pour 4 :

- 6 oeufs

- 12cl de lait (un petit verre)

- 80g d'émincés de lardons fumés

- 50g de comté râpé

- sel & poivre

 

Battre les oeufs à la fourchette mais pas trop.
Ajouter le lait et remuer.
Assaisonner sans trop forcer sur le sel.
Faire chauffer une grande poêle et ajouter les lardons. Quand ils sont rissolés, verser les oeufs battus.
Laisser 1 ou 2 minutes à feu vif puis baisser à feu moyen et cuire.
Saupoudrer la surface de l'omelette avec le fromage râpé et couvrir avec un couvercle.
Laisser 2 minutes et servir aussitôt avec une belle salade verte.

 

omelette lardon fromage soufflé

 

Bonne fête à toutes les mamans mais surtout à la mienne !

Publié dans Plat

Commenter cet article

MIRLITON 03/12/2015 11:08

VOUS AVEZ QUOI COMME CHALEUR UNE ENERGIE NUCLEAIRE POUR FAIRE CUIRE 6 OEUFS EN 2 MINUTES, VOUS NE CROYEZ PAS QUE VOUS FICHEZ DE LA GUEULE DES GENS !

Audinette 03/12/2015 11:47

Non, je ne me fiche pas de la gueule des gens, seulement il faut savoir lire. Les deux premières minutes concernent la cuisson à feu vif. Les deux dernières concernent la cuisson avec couvercle. De plus j'indique dans le titre que l'omelette est fine (réalisée dans une grande poêle) ce qui bien entendu limite le temps de cuisson.
Enfin, une erreur est toujours possible, et je ne suis pas contre corriger ou ajouter une précision. Il n'est pas nécessaire de s'énerver et de se montrer grossier.

Ségolinette 01/06/2010 08:21


Une recette qui fait saliver... Mais si tu aime l'omelette pas baveuse... rien de plus facile: en battant la moitié des blancs à part, en légère mousse, et en y incorporant le reste de
l'omelette... tu fais cuire à couvert et tu retourne avec une assiette pour bien dorer partout.
Si on sert tout de suite, c'est gonflé et aérien à souhait.


caroline 30/05/2010 22:41


ah, j'oubliais, coincidence ou non j'ai fait exactement la même recette ce midi, sauf que moi, c'était parce que j'avais trop d'oeufs dont la date limite approchait, je ne dois pas faire assez de
gâteaux, je pense, allez bonne nuit à bientôt, à la gym !!!


caroline 30/05/2010 22:38


Merci Aude et à toi aussi une excellente fête des mamans et quelle maman tu es ! avec autant de délicieuses recettes, tes enfants peuvent être fiers de toi, tu assures comme une chef !!! Merci
encore à toi pour cette évasion culiaire presque quotidienne que tu nous fais partager, mais je me demande encore comment trouves tu le temps même à 80 %, pas tjrs évident !


Lulu 30/05/2010 20:25


Miam, j'adore l'omelette, mais moi, je la fait vraiment soufflé, c'est à dire que je monte les blancs en neige et ensuite je les incorpore au jaunes battus avec de la crème ! C'est délicieux, et
tellement léger !