750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans la cuisine d'Audinette

Des recettes gourmandes, simples, efficaces ! Et de jolis voyages !

Dans la cuisine d'Audinette

A la découverte de l'alimentation ayurvédique

FreeImages.com/Lotus head

FreeImages.com/Lotus head

Il y a quelques temps, j'ai été contacté par Kenza, de Medoucine : il s'agit d'une plateforme qui met en relations des thérapeutes de médecines douces avec leur futurs patients. Elle me proposait, via un entretien avec un thérapeute, de découvrir une discipline liée à l'alimentation. Cela aurait pu être la naturopathie, mais j'ai préféré découvrir l'Ayurveda, une médecine traditionnelle indienne, car le sujet m'était complètement inconnu.

Mercredi dernier, je me suis donc rendue à Paris, tout près des Champs Elysées, pour rencontrer Noelline Besson, spécialiste en Ayurveda. Elle propose différents types de prestations : on peut aller la voir pour des massages, de la réflexologie plantaire, ou encore pour un bilan ayurvédique, qui lui permettra de donner des conseils en diététique et en hygiène de vie. 

Pour pouvoir faire un bilan, tout commence par un questionnaire qui permet de définir votre dosha, c'est à dire votre "constitution". Etes-vous Vata, Pitta ou Kapha ? En fonction de la réponse, on pourra déterminer quelle alimentation est la plus adaptée à votre nature, à vos besoins. Le questionnaire comporte donc 3 colonnes et donne les caractéristiques (taille, charpente, grain de la peau, sommeil, émotions, mémoire...) correspondant à chaque dosha.

Vata : dosha dominé par l'air, toujours en mouvement, que ce soit au niveau du corps ou de l'esprit. Ce sont généralement des personnes fines, sans problème de poids, à l'appétit variable, n'ayant pas souvent soif.
Pitta : dosha dominé par le feu, c'est un fonceur. Taille, ossature et poids moyens, grand appétit et grande soif.
Kapha : dosha dominé par l'eau. Ce sont des personnes qui peuvent avoir des difficultés à perdre du poids, leur digestion est lente. 

A la découverte de l'alimentation ayurvédique

J'ai réduit ici les caractéristiques à celles qui ont un lien direct avec l'alimentation, mais bien entendu, il y a tout un tas de critères qui permettent de définir le dosha. 

J'ai moi même rempli le questionnaire une fois à la maison, j'étais pressée de savoir quel était mon profil. Je suis Pitta-Kapha (un seul point d'écart entre les deux, donc pas de dominante unique). 

Noelline a également examiné une photo de ma langue. Je peux vous dire que ce n'est pas très sexy, je ne l'ai pas demandée en souvenir :)
La langue est un effet un autre outil en ayurveda car elle donne notamment des indications sur l'état du système digestif, sur la présence de toxines, etc. 

FreeImages.com/Jin Neoh

FreeImages.com/Jin Neoh

En alimentation ayurvédique, on va choisir les aliments qui ont les qualités contraires de notre dosha car on cherche à contrebalancer les tendances.
Par exemple, un Vata est léger, a froid et est sujet à l'assèchement. Il va donc chercher à se réchauffer, à s'hydrater, à s’alourdir : il lui faut plutôt des aliments consistants, servis chaud.
Un Pitta a déjà chaud, il voudra se rafraîchir avec des crudités, avec des fruits frais et sucrés, gorgés d'eau, et bien sûr éviter les épices qui risquent de faire monter encore plus la température !
Enfin, on conseillera au kapha d'éviter les plats en sauce, les féculents, les produits au lait de vache, bref tout ce qui est difficile à digérer.

On retrouve également les doshas en fonction des différentes saisons.
Le printemps (mars à juin) se rapporte au kapha, l'été et le début de l'automne au Pitta et l'automne/hiver au Vata (octobre à mars).
D'où l'importante de manger les fruits et légumes de saison car leurs caractéristiques seront forcément adaptées.
Les 24h d'une journée se décomposent aussi en fonction des doshas : Kapha de 7h à 11h puis de 19 à 22h, Pita de 11h à 16h puis de 22h à 2h du mat, Vata de 16h à 19h puis de 2h à 7h.
On voit bien ici qu'en alimentation ayurvédique, la période la plus propice pour faire un grand repas est celle du déjeuner, car plus "énergique" et qu'il faut manger léger le soir afin de faciliter la digestion.
 

FreeImages.com/Musaddique Naina

FreeImages.com/Musaddique Naina

J'ai essayé de vous restituer brièvement tout ce que j'ai appris ce jour-là, mais n'étant pas une spécialiste, vous excuserez mes raccourcis ou mes inexactitudes. Je vous laisse le soin d'approfondir auprès d'experts si le sujet vous intéresse. J'ai trouvé cet entretien avec Noelline très intéressant, c'est d'une logique implacable une fois qu'on a compris les fondements. Tout est cohérent. Et vous, vous connaissiez déjà l'ayurveda ?

Consultation offerte

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article